Tout le monde à table !

Pour moi la cuisine c’est donner de l’amour à ceux que j'aime. Maman de 3 enfants je partage ici mes petites recettes en pas à pas, je vous fais découvrir ma région la Franche-Comté et la Nature à travers la photo, une autre de mes passion. Bienvenue !

01 avril 2013

Buraczki z chrzanem : spécialité polonaise (betteraves rouges au raifort)

Aujourd'hui , nous partons en voyage ! Je vous emmène en Pologne , où mes enfants ont une partie de leurs racines , un pays où les traditions culturelles et culinaires sont bien présentes .
Belle maman est d'origine polonaise et à Pâques  , on continue de respecter certaines traditions culinaires familiales . Tous les ans pour le repas du dimanche de Pâques , en entrée il y a les traditionnels oeufs durs colorés à la pelure d'oignon   , la palette fumée et la saucisse que l'on accompagne des fameuses "Buraczki " (on prononce "bourrratchki") . Ce sont en fait des betteraves que l'on cuit puis que l'on râpe et que l'on assaisonne avec du raifort en purée  . Ces buraczki servent en fait de condiment pour manger la viande fumée et les oeufs durs dans la tradition polonaise de la famille  .  C'est un condiment assez fort et piquant et pour satisfaire tout le monde , on peut adapter la quantité de raifort que l'on met  (personnellement , je n'aime pas quand c'est trop fort  donc belle maman fait 2 pots: un bien fort et un second un peu moins fort (mais ça reste quand même costaud ! ) . J'aime cette tradition culinaire et culturelle de Pâques  ! Alors pour ne pas que cette recette se perde un jour , je la partage avec vous !  Merci à belle maman !

 

IMG_8091

 

post_header_separator_1310103139

INGREDIENTS pour 2 pots (à confiture) :

  • 3 belles betteraves crues (c'est mieux que cuites)
  • 4 CS de vinaigre de cidre 
  • 1 cc de sucre
  • un peu de sel
  • 80 g de purée de raifort (acheté en magasin bio)

 

post_header_separator_1310103139

Cuire les betteraves rouges dans le l'eau à la cocotte minute (environ 20 min à partir du moment où la soupape tourne) . Attention ce temps est indicatif , il dépend de la grosseur de vos betteraves . Mieux vaut des betteraves pas trop cuites et un peu fermes que des betteraves trop cuites qui se transformeront en bouillie quand on les râpera !

Laisser refroidir les betteraves . Les éplucher puis les râper avec une râpe fine à la main plutôt qu'au robot . 
Ajouter le vinaigre , le sucre , saler et ajouter le raifort progressivement jusqu'à  ce que le goût vous convienne . Le raifort apporte un côté piquant et poivrer .

Servir ces buraczki avec de la palette cuite fumée et de la saucisse (genre saucisse de Montbéliard ou Morteau )  chaudes et des oeufs durs . 

IMG_8062
Sans_titre_3

 

Remarque : il est préférable d’utiliser des betteraves crues que l’on cuira parce que  les betteraves déjà cuites du commerce sont trop difficiles à râper car trop molles . 

Verdict : j'adore ce petit condiment à la condition qu'il n'y a ait pas la dose normale de raifort ! Ca se marie très bien avec les viandes fumées , ça remplace la moutarde .

Sans_titre_1
Sans_titre_2

 

Pour en savoir plus sur le raifort:

Le raifort est une plante vivace de la famille des Brassicacées, cultivée pour sa racine à usage condimentaire. 

La racine de raifort râpée est utilisée en condiment (comme substitut à la moutarde). Elle a une saveur très forte, piquante et poivrée, due à la présence de deux glucosinolates, la sinigrine et la gluconasturtiine1,2.
Contrairement à d'autres condiments comme le piment ou la moutarde, l'effet piquant disparaît entre chaque bouchée.

Elle est employée principalement en Allemagne et en Alsace ainsi que dans de nombreux pays d'Europe centrale et orientale (pays germaniques, Russie, Pologne, Roumanie, Hongrie...) pour relever les sauces et les viandes. En Angleterre, une sauce faite de raifort râpé, vinaigre, moutarde et crème liquide accompagne le roast beef. Aux États-Unis, sa culture et ses usages sont importants notamment dans les fast-food (voir la page anglaise (Root Vegetable Medley)).
Le raifort figure fréquemment sur les tables juives lors du Séder, pour la fête de Pessa'h. Le chrain, une sauce rouge faite de raifort et de betterave rouge est préparé pour accompagner le gefilte fisch, des boulettes de poissons préparées pour le shabbat.

La racine de raifort a des propriétés dépuratives, digestives, rubéfiantes et stimulantes ; elle est surtout très riche en vitamine C. Son absorption facilite la digestion des graisses. Historiquement, elle a été utilisée au Moyen Âge pour soigner les rhumatismes.

IMG_8088

 

Sans_titre_4

 

Conclusion : j'aime beaucoup cette tradition culinaire polonaise de Pâques ! 

bon_app_tit

imptrimanteBURACZKI_Z_CHRZANEM

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

Commentaires sur Buraczki z chrzanem : spécialité polonaise (betteraves rouges au raifort)

    Les oeufs colorés à la pelure d'oignons, la nounou de mon fils d'origine arménienne nous en offret toute les années à Pâques dans leur boite en carton qu'elle faisait décorer par mon fils - Tu as raison de conserver les recettes de familles, des plaisirs pour plus tard tes enfants
    Bonne journée - Bisous

    Posté par anne-marie, 01 avril 2013 à 08:26 | | Répondre
  • Merci pour ce partage....C'est intéressant de connaître d'autres traditions!
    Bonne semaine....enfin printanière...j'espère!
    Martine

    Posté par martine de LR, 01 avril 2013 à 09:00 | | Répondre
  • Merci de nous faire découvrir la Pologne par le biais de la tradition de Pâques avec cette recette qui me paraît bien sympa. Effectivement la coloration des oeufs à la pelure d'oignons est aussi une tradition pour Pâques chez les arméniens, mon mari étant d'origine arménienne on l'a pratique à la maison.
    Bises

    Posté par Iris, 01 avril 2013 à 09:08 | | Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour ce partage culturel et culinaire !
    Je vous invite à suivre ce lien car je vous ai tagué sur mon blog :
    http://babouneandco.canalblog.com/archives/2013/03/31/26788495.html
    En effet, je découvre votre blog au fil de vos articles et j'aime beaucoup votre blog !
    Bonne journée !

    Posté par BABOUNE AND CO, 01 avril 2013 à 09:59 | | Répondre
  • Merci de nous faire voyager et de nous faire connaitre d'autre cultures Pascale ! J'adore découvrir et goûter des plats inconnus pour moi des quatre coins du Monde.
    Je vous souhaites un Joyeux Lundi de Pâques à toi et toute ta petite famille !
    Gros bisous bisous

    Posté par Fanny, 01 avril 2013 à 10:57 | | Répondre
  • Pour moi aussi merci de me faire découvrir ces traditions,ma maman était Polonaise mais me m'a pratiquement pas transmis aucunes des traditions de son pays d'origine.Bonne journée bises!

    Posté par Berthe, 01 avril 2013 à 11:27 | | Répondre
  • raifort

    bonjour petite gentiane, merci pour ces belles recettes et les commentaires qui les accompagnent, un petit conseil, si on râpe du raifort cru (lorsqu'on en a un pied dans son jardin par exemple) attention, c'est très fort, ne jamais se frotter les yeux pendant l'opération et râper la racine de préférence au grand air (ce n'est pas un poisson d'avril)
    mais le goût du raifort est délicieux on peut aussi le marier à de la crème épaisse en accompagnement de truite fumée ou de saumon fumé

    Posté par pivoine, 01 avril 2013 à 11:52 | | Répondre
    • merci Pivoine pour toutes ces précisions sur le raifort frais !

      Posté par petitegentiane25, 01 avril 2013 à 12:08 | | Répondre
  • C'est important je trouve de garder les traditions culinaires,quelles soient familiales ou régionnales.Chez nous aussi il y a un peu de sang polonais et je vais demander à belle maman si elle connait.Nous ,à Pâques et à noël nous partageons les "pounchkis",petits beignets polonais qui ressemblent à des boules de Berlin.Mamie a 80 ans maintenant et c'est moi qui ai pris la relève;j'adore!

    Posté par malyne90, 01 avril 2013 à 12:52 | | Répondre
  • Depuis que maman nous a quitté, Pâques n'est plus la même...
    Ta belle table me rappelle celle que maman préparait.
    Bonne journée

    Posté par awoz, 01 avril 2013 à 13:37 | | Répondre
  • Découverte sympha

    Bonjour petite gentiane depuis peu sur internet (cadeau sympa des enfants) je suis surprise et très heureuse de pouvoir communiquer avec des personnes d'origine polonaise. Je trouves que garder les traditions de nos origines transmises par nos grands parents et parents sont notre force.Ma fille adore faire cette cuisine genre kluski choucroute avec les fameuses metka roulades et puis les chroustiki de Mardi gras quelle aubaine et un délice. Peut on avoir contact cela me ferai un immense plaisir. amicalement fafe

    Posté par fafe, 31 mai 2013 à 22:28 | | Répondre
  • Merci beaucoup pour cette recette!
    Je me demandais si il est possible d'en préparer à l'avance et de la conserver ?
    Merci d'avance!

    Posté par Stéphanie, 11 juillet 2015 à 00:45 | | Répondre
  • J'ai justement une amie polonaise qui est retournee en Polognes pour les vacances et m'a envoyé une photo de sa belle assiette. Résultat : j'ai la betterave, j'ai enfin trouvé la purée de raifort dans une (épicerie russe), il me manquait la recette... Merci donc pour ce partage. Une seule question : mon amie me dit que buraczki se mange chaud, c'est bien ça ?
    Luminita

    Posté par luminitamorelli, 18 janvier 2016 à 18:58 | | Répondre
    • bonjour
      non les betteraves cuites sont râpées une fois refroidies . On mélange
      avec la purée de raifort (on en met plus ou moins selon que l'on aime que
      ce soit fort et piquant ou pas trop ) . Ca se sert froid en condiment
      pour accompagner oeufs durs , viande fumée cuite , saucisses ...... Enfin
      c'est comme ça que fait ma belle maman polonaise . Bonne soirée
      Le 18 janvier 2016 à 18:58, luminitamorelli a
      écrit :

      Posté par petitegentiane25, 18 janvier 2016 à 19:20 | | Répondre
Nouveau commentaire