Tout le monde à table !

Pour moi la cuisine c’est donner de l’amour à ceux que j'aime. Maman de 3 enfants je partage ici mes petites recettes en pas à pas, je vous fais découvrir ma région la Franche-Comté et la Nature à travers la photo, une autre de mes passion. Bienvenue !

14 octobre 2012

La balade du dimanche : le château des Ducs de Wurtemberg - Montbéliard (Franche-Comté ) - Partie 1

Aujourd'hui la balade du dimanche arrive un peu tardivement, après un WE un peu mouvementé et une main dans la plâtre pour mademoiselle Petitgentiane n°2 qui a fait une mauvaise chute en ... dansant !  mais bon , rien de bien méchant semblerait-il ... affaire néanmoins à suivre dans 8 jours ...

Je vous propose donc pour cette balade du dimanche une visite au site emblématique de la ville de Montbéliard , bien connue certes pour ses fameuses saucisses de Montbéliard mais aussi pour son château datant du XIIIè siècle . Le WE du 16 septembre , c'était les journées du patrimoine , et à cette occasion , je suis allée faire un petit tour du côté de ce château que je trouve très joli , par une magnifique journée de fin d'été .

Montbéliard qui est une ville très fleurie (4 fleurs au niveau nationale depuis des années et des années ! ) a su mettre en valeur ce monument qui outre le fait d'être un château,  abrite aussi le conservatoire de musique et un musée très intéressant (musée d'histoire naturelle, archéologie, art contemporain ...) .

Nous commençons notre promenade au pied du château , devant l'office du tourisme situé à 2 pas de la gare ( source des informations Wikipédia) .

IMG_2580

 

IMG_2422

 

Nous passons au pied du château pour le contourner par son côté droit  pour monter jusqu'à la porte d'entrée du château .

 

P1050599

Sans_titre_10

 

IMG_2443
la tour Henriette

 

IMG_2444

 

Je me retourne pour avoir une autre vue du château qui se trouve au dessus de ma tête :

IMG_2447

IMG_2448
On aperçoit le haut de la tour Henriette , et le mur qui délimite l'esplanade devant l'entrée du Châtel devant .

 

IMG_2449

Nous voilà à l'entrée du château , son porche arbore les armoiries de la principauté des ducs de Wurtemberg.

 

post_header_separator_1310103139

HISTOIRE :

On pense que les origines de la forteresse remontent à l’époque gallo-romaine. Ce ne fut sans doute qu’une tour de guet en bois, un poste d’observation avancé autour de la ville de Mandeure (Epomanduodurum), pour en assurer la défense.
Une première forteresse occupait l’ éperon vers 985. L’ actuel château date du 13ème siècle et fut construit en plusieurs phases : Le châtel Devant et ensuite le Châtel Derrière(en face de la gare).

799PX__1

Appartenant à la famille de Montfaucon, il passe en 1387, par le mariage d’ Henriette de Montfaucon, aux Ducs de Wurtemberg du Saint Empire Germanique pour 4 siècles.

Jusqu’en 1397, le château est la propriété de la famille des Montfaucon. À cette date, le mariage d’Henriette d’Orbe avec Eberhard IV de Wurtemberg, fils du comte Eberhard III de Wurtemberg, fait passer le Montbéliard dans le domaine de cette famille et appartient donc à la famille des ducs de Wurtemberg.

IMG_2412

 

En 1793, le château est rattaché au Royaume de France comme garnison, rôle qu’il remplit jusqu’en 1933.

Il devient un dépôt de mendicité en 1811 par application du décret impérial du 29 novembre 1810 et ce jusqu'en décembre 1813, date de l'arrivée des Coalisés dans le pays de Montbéliard. Il sera alors leur hôpital militaire comme déjà en 1794 pour l'armée du Rhin ou en 1799 pour l'armée du général Masséna après sa victoire à Zürich.

IMG_2423

En 1816, avec le rattachement du pays de Montbéliard au département du Doubs, une maison d'arrêt est installée dans les souterrains du Château. Elle y restera jusqu'en 1836.

Ce n'est toutefois pas la première fois que le Château de Montbéliard a abrité une prison. Il existait, entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, une prison d'État dont la porte cintrée était surmontée d'un ours : c'est le Berloc (Boehrenloch) ou « Trou aux Ours ». La légende veut que ce soit le Prince Frédéric qui ait rapporté un ours noir au cours d'une partie de chasse et l'ait installé dans une fosse spécialement aménagée.

De nos jours, le château renferme un musée retraçant l’histoire du pays et le Musée d'archéologie et d'histoire naturelle de Montbéliard depuis 1937.

 

post_header_separator_1310103139

 ARCHITECTURE :

800px_Plan_Chateau_Montbeliard_XVII

 

 

IMG_2452

P1050638

 

P1050639
Mécanisme sous le porche d'entrée

 

Jadis, le château était divisé en deux parties par rapport à l'église Saint-Maimbœuf (très ancienne) érigée sur l'esplanade et qui dominait de ses 44 mètres, toute la cité. Le Châtel-Derrière, à l'est, avec ses deux tours imposantes (Tour Henriette construite en 1424 et Tour Frédéric construite en 1572), qui fut (de tout temps) les lieux de réception et les appartements privés des comtes et ducs qui se succédèrent dans le comté, puis dans la Principauté. Cette partie du château était séparée par un vaste et profond fossé, aujourd’hui disparu, que l'on franchissait par un pont-levis.

 

IMG_2506

 

IMG_2497
Sans_titre_6

  

IMG_2457

 

IMG_2483

Sans_titre_11
Sans_titre_12
l'ancien cimetière est aujourd'hui un lieu de flânerie , avec quelques oeuvres de sculpteurs contemporains et des parterres de fleurs .

 


post_header_separator_1310103139 

L'Hôtel du Bailli (ou hôtel des gentilshommes) domine toujours de sa masse imposante cette partie du château. On peut encore évoquer le bâtiment de la chancellerie qui se situait immédiatement à l'entrée du château. Ce que l'on sait, c'est que le château était dans un état de délabrement avancé à la fin du XVIIIe siècle. Aussi, plusieurs bâtiments furent démolis et reconstruits. Deux transformations majeures au cours du XIXe siècle ont modifié l'aspect du château : d'abord, la disparition de l'église Saint-Maimbœuf en 1810, puis la destruction en 1880 de la maison dite « entre les tours » qui était un bâtiment flanqué entre les tours Henriette et Frédéric qui caractérisent si bien le Châtel-Derrière et qui donnent au château cet aspect imposant aux touristes dès qu'ils parviennent dans la cité. La maison « entre les tours », fut remplacée par une façade ornée de volutes réalisées dans le pur style de l'époque germanique du XVIIe siècle.

IMG_2454
Ancien logis des gentilshommes
(aujourd'hui appelé bâtiment de l'horloge qui abrite le conservatoire de musique et qui est en travaux de consolidation pour cause de graves problèmes de structures )

 

Ce jour là , j'ai pu entrer dans une des salles de ce bâtiment , la salle qui abrite les répétitions du groupe folklorique local Le Diairi . Ce groupe est en fait une chorale réputée chez nous , qui perpétue le folklore montbéliardais protestant et qui existe depuis plusieurs décennies . 

Diairi3

Crédit photo : La cantalesse.be

 

 

IMG_2502

IMG_2501

Le mot diairi signifie primitivement "chignon". Une "câle à diairi" est tout simplement un bonnet destiné à couvrir le chignon. Le diairi est sans conteste une particularité du Pays de Montbéliard. Il est le symbole du protestantisme et des attaches wurtembergeoises du Pays.

 

La câle à diairi fut abandonnée dès le début du XXe siècle. Ce fut le dernier élément du costume porté dans les campagnes. Pendant la première moitié du XXe siècle, certaines personnes âgées portaient encore la coiffe quotidiennement.

 

Les coiffes étaient la plupart du temps faites en satin ou en velours noir, bleu, brun ou rouge très foncé. Les femmes âgées ou les veuves portaient une coiffe noire, entièrement brodée de perles noires. D'autres coiffes, blanches et garnies de perles colorées, étaient faites en piquées de coton et étaient réservées aux fiançailles et aux mariages. Selon la coutume, la décoration de la coiffe était un secret entre la câlière et la fiancée ; personne ne pouvait voir la coiffe avant le jour de la cérémonie. Les coiffes étaient souvent un sujet de rivalité entre les jeunes filles et elles faisaient la fierté des familles.

 

 IMG_2504

 

IMG_2505

 

 post_header_separator_1310103139

 

 Depuis la cour du château , on a une vue sur toute l'agglomération montbéliardaise . On peut ainsi voir une partie de l'emprise de la plus grande usine de France : l'usine Peugeot , première usine de la marque au lion , née ici . Après avoir eu plus de 40000 employés dans les années 70 , aujourd'hui il y a encore 12000 salariés qui y travaillent chaque jour .

P1050610

P1050614

 

IMG_2464

 

On peut aussi voir l'immense cadran solaire installé au parc du Pré la Rose (les grandes poutres métalliques beiges )  , ancienne friche industrielle transformée en parc fleuri et ou l'on trouve le pavillon des sciences , un lieu d'exposition et de connaissance scientifique . Ce parc a été voulu par un médecin Montbéliardais aujourd'hui décédé ,  Jean -Marc Becker , qui était alors adjoint à la ville de Montbéliard et qui était aussi le fils d'un éminent mycologue français Georges Becker . c'est un parc où tous les montbéliardais et habitants de l'agglomération aiment se promener en toute quiétude sur les bords de l'Allan .

IMG_2458
Sans_titre_13

 

Au second plan , ce jour là , une montgolfière aux couleurs de PMA (Pays de Montbéliard Agglomération ) était en bonne voix pour décoller juste devant la grande salle de spectacle de notre coin , L'Axone , qui peut accueillir jusqu'à 6000 personnes pour des concerts , matchs de handball , volley , basket , expositions etc ... et qui est en service depuis bientôt 3 ans pour le plus grand plaisir de tous les habitants de la région ... il faut dire que jusque là , nous n'étions pas vraiment servi de ce côté là et bien peu de vedettes venaient jusqu'à nous pour présenter leurs spectacles ! Aujourd'hui ce n'est plus le cas , et l'on apprécie !

P1050584

Voilà , ainsi s'achève cette première partie de visite du château des Ducs de Wurtemberg . J'espère que ça vous aura donné envie de venir voir la seconde partie de la visite où je vous parlerai du châtel devant et de ses 2 célèbres tours : la tour Frédéric et la tour Henriette .

Je vous souhaite une bonne semaine et vous donne également rendez-vous pour de nouvelles recettes ! restez branchés !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

Commentaires sur La balade du dimanche : le château des Ducs de Wurtemberg - Montbéliard (Franche-Comté ) - Partie 1

    Bon courage à ta louloute n°2 -
    Un belle balade que nous a fait faire malgré ton w.e. mouvementé
    Bisous

    Posté par anne-marie, 14 octobre 2012 à 23:49 | | Répondre
  • Que de souvenirs...merci pour ce superbe reportage
    Amicalement

    Posté par Christiane, 15 octobre 2012 à 07:36 | | Répondre
  • Encore bien des émotions pour ta petite ! Je lui souhaite une grande patience en attendant qu'on puisse lui enlever son plâtre.
    Ton récit est très intéressant et si bien illustré qu'il donne envie d'y aller voir. Je ne connais pas du tout Montbéliard.
    Amitiés

    Posté par MIGALINE, 15 octobre 2012 à 07:51 | | Répondre
  • Très belle balade!
    Bonne semaine.
    Bises.
    Thérèse

    Posté par Thérèse, 15 octobre 2012 à 08:19 | | Répondre
  • Bon courage à ta Louloute! J'espère que cet épisode ne sera très rapidement qu'un mauvais souvenir!
    J'ai beaucoup aimé ton reportage bien documenté sur le château de Montbéliard: les photos sont magnifiques comme d'habitude! ...et le plus: la présence de cette montgolfière! Bonne semaine. Bises.

    Posté par JOSS, 15 octobre 2012 à 08:21 | | Répondre
  • Bon courage à la petite Louloute. C'est avec plaisir que je continuerai la visite. 9à donne moins mal aux pieds que la côte pour y accéder. Bizzz.

    Posté par KIKI70, 15 octobre 2012 à 10:38 | | Répondre
  • Bon courage à ta "petite n°2".
    Cette visite est un vrai plaisir et pourtant je le connais bien notre beau château, passant à ses pieds régulièrement, l'ayant visité à plusieurs reprises, je ne me lasse pas de l'admirer et cela depuis des années !.....

    Posté par lorette25, 15 octobre 2012 à 11:17 | | Répondre
  • Merci pour cette visite du plus bel intérêt ! je ne connais pas ta région, tu me donnes un aperçu magifique ! bon courage à la petite blessée !

    Posté par Colette, 15 octobre 2012 à 11:17 | | Répondre
  • Tout grand merci pour cette visite bien intéressante,j'attend la suite avec plaisir.Courage à ta petite louloute,c'est un mauvais moment à passer,je suppose que tu la gâte un peu plus,gros bisous à elle et à toi!

    Posté par Berthe, 15 octobre 2012 à 12:37 | | Répondre
  • Si proche

    Bonjour, et merci pour ce joli reportage sur le château de Montbéliard. Majestueux, c'est vrai qu'il domine la cité de son élégante silhouette . Nous étions tout à côté lors de votre visite, je travaille à l'OT de Montbéliard. Peut être à une prochaine fois pour une rencontre "de visu".

    Posté par Caro du Doubs, 16 octobre 2012 à 08:03 | | Répondre
Nouveau commentaire