Tout le monde à table !

Pour moi la cuisine c’est donner de l’amour à ceux que j'aime. Maman de 3 enfants je partage ici mes petites recettes en pas à pas, je vous fais découvrir ma région la Franche-Comté et la Nature à travers la photo, une autre de mes passion. Bienvenue !

07 septembre 2012

La saga des tourterelles : ça grandit vite vite vite !

Je sais que vous attendez la suite de ma nouvelle saga animalière estivale mais j'avoue que depuis 8 jours , je ne touche plus vraiment terre , rentrée des classes oblige, réunions quotidiennes  après la journée de  travail ... bref pas de quoi mollir ! Mais bon , la rentrée s'est très bien passée , pas de pleurs , j'étais contente de revoir mes "petits" après 2 mois de vacances .

Mais aujourd'hui , je vais vous parler de mes autres petits ... des bébés tourterelles qui ont grandis à une vitesse incroyable ! On en était resté à la découverte d'un nid de tourterelles dans notre noyer , d'une tourterelle adulte sur son nid   avec ce qui semblait être 1 ou 2 petits ... c'était le 19 août dernier .

19 août 2012

Maman tourterelle est sur son nid , un nid tout petit par rapport à la taille de l'oiseau , et qui peut contenir en même temps 2 petits ... ils ne vont pas avoir froid vu l'exiguïté des lieux ! d'après mes calculs , en ce 19 août les petits doivent être âgés d'environ 3-4 jours  .

IMG_1154

 

CARACTERISTIQUES  :

Elle mesure environ 32 cm de long pour un poids compris entre 125 et 240 g. C'est un oiseau au dos beige pâle tirant vers le gris vineux bien reconnaissable à son demi-collier noir derrière le cou. Le dessus de la tête est généralement gris pâle, couleur se fondant dans le rose vineux clair de la face chez le mâle ou le chamois vineux chez la femelle.

L'arrière du cou présente un étroit demi-collier noir souligné nettement de blanc sur sa limite supérieure et plus discrètement pour sa marge inférieure. Le reste du cou, la poitrine et toute la partie antérieure du corps tirent le plus souvent vers une coloration sensiblement chamois vineux s'éclaircissant vers le blanc chamoisé au niveau du ventre et des couvertures sous-caudales. La coloration violacée de la poitrine est souvent un peu plus soutenue chez le mâle que chez la femelle. Le dos, les scapulaires et les petites couvertures alaires sont gris-brun sable. La large plage gris pâle formée par une partie des couvertures alaires (grandes, primaires et secondaires internes) contraste avec le gris sombre des secondaires externes et le gris brun des rémiges primaires. Cette couleur se retrouve au niveau du dessus de la queue, seulement marquée aux coins par la coloration blanc crème des extrémités des rectrices, surtout les plus externes.

Les deux sexes sont semblables et ne peuvent généralement être reconnus que par leur comportement en période de reproduction. Les jeunes n'ont pas de collier.

IMG_1157 

LE CRI :

La tourterelle gémit. Le chant est assez monotone « rou-rouuu..rou » avec accentuation sur la deuxième syllabe  .

L'ALIMENTATION :

La Tourterelle turque s'alimente de graines, de baies et de bourgeons. Dans les mangeoires en hiver, elle consomme des graines diverses concassées

LA REPRODUCTION DES TOURTERELLES : 

La reproduction peut avoir lieu toute l'année. Le nid constitué de brindilles disposées de manière assez « aérée » donne dans l'ensemble une sensation de fragilité. La femelle pond généralement deux œufs blancs comme chez tous les columbidés. Les œufs sont couvés environ 16 jours par les deux parents qui nourrissent aussi les petits par régurgitation (lait de pigeon).

Les mammifères se distinguent des autres animaux notamment par l’allaitement : les femelles nourrissent les petits avec le lait qu’elles produisent. Cette classification n’est pas aussi stricte qu’on le pense, car d’autres types d’animaux fabriquent également du lait ! C’est le cas de certains oiseaux, notamment les flamants, les manchots empereurs et les pigeons. Chez ces derniers, Meagan Gillespie, De l’Université Deakin, à Geelong, en Australie, et ses collègues ont étudié la physiologie et les bases génétiques de cette lactation.

IMG_1159

 

IMG_1165

 

IMG_1167

 

 

La substance est produite dans le jabot, un renflement de l’œsophage des oiseaux, par des cellules dites épithéliales qui le tapissent. À mesure que les cellules sont produites et s'éloignent de la couche de base de l’épithélium, elles se transforment pour devenir au final le lait de jabot. Cette substance, dont la fabrication est stimulée par l’hormone prolactine, se distingue du lait des mammifères par l’absence de glucides. (source Pour le Science )

Séché, le lait de pigeon est constitué de 60 % de protéine et 40 % de lipides (au poids). Ce lait est composé de 65 à 85 % d'eau, de 13 à 19 % de protéines, de 7 à 13 % de matière grasse et de 1,5 % de sels minéraux.

Les pigeonneaux sont nourris exclusivement au lait durant les trois premiers jours après leur éclosion par le mâle et la femelle. Par la suite, ils sont nourris d'un mélange de lait et de graines et sont sevrés du lait après environ 18 jours. Ils obtiennent leur nourriture par régurgitation en enfonçant leur bec dans la gorge des adultes.

Le lait de pigeon, très nutritif, est à l'origine de la croissance rapide des pigeonneaux. Durant les deux premiers jours, ceux-ci doublent de poids. Cette adaptation est probablement un des facteurs qui explique le succès des Columbinés qu'on retrouve dans presque toutes les parties du monde.  (Source Wikipedia ).

 IMG_1180

 

Vous pouvez voir sur cette photo l'un des petits  devant la mère . On ne voit que son aile recouverte d'un duvet gris foncé , qu'on dirait même que l'oisillon est mouillé ... peut-être qu'il transpirait qui sait , en cette journée caniculaire où les températures sous abris étaient à 37 degrés .

 

IMG_1193

 

IMG_1194

 

IMG_1212

 

Moment de repos pour la maman tourterelle qui veille sur ses progénitures .

IMG_1216

 

IMG_1220

 

Jeudi 23 août  2012

On peut enfin voir nettement les petits tourtereaux dans le nid . Il y en a bien 2  et doivent avoir environ 8 jours .

IMG_1476

 

IMG_1485

 

IMG_1505

 

En l'espace de 4 jours , on peut voir que les petits ont beaucoup grossi  puisqu'ils dépassent nettement cette fois du nid . Ils sont encore couverts de duvet , mais un duvet plus dense .

Vous verrez  que 5 jours plus tard la croissance des tourtereaux a été spectaculaire . ... mais je vais vous laisser patienter  un peu  pour voir ces petits continuer à grandir très vite ! ne quittez pas si vous voulez voir la suite de cette jolie saga estivale !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails
Posté par petitegentiane25 à 06:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur La saga des tourterelles : ça grandit vite vite vite !

    c'est pas bien joli ces oisillons ! mais quelle chance de pouvoir les observer d'aussi près

    Posté par Framboise44, 07 septembre 2012 à 09:29 | | Répondre
  • Tu as de la chance, moi je les entends mais je ne peux pas les voir avec les feuilles du platane
    J'appréhende lorqu'ils vont essayés de voler, il y a la route trés passagère juste dessous
    Je ne quitte pas (enfin je reviendrai) j'attends la suite
    Bonne journée
    bisous

    Posté par anne-marie, 07 septembre 2012 à 10:18 | | Répondre
  • MERCI PASCALE POUR CES TRES BELLES PHOTOS QUE NOUS ATTENDIONS AVEC IMPATIENCE ! QUE CES OISEAUX SONT MAGNIFIQUES AVEC LEURS PETITS - NOUS EN AVONS BEAUCOUP AUSSI CHEZ NOUS - J AIME LES ENTENDRE ROUCOULER (je n'aime pas trop le terme gémir qui me fait penser à la douleur )- BON WE A TOI ET VIVEMENT LA SUITE - GROS BISOUS PASCALE - CECILE LA BRODEUSE

    Posté par CECILE LA BRODEU, 07 septembre 2012 à 12:45 | | Répondre
  • Merci pour ces belles photos j'en ai pleins mon jardin aussi c'est génial ! bisous

    Posté par choupette82, 07 septembre 2012 à 17:02 | | Répondre
  • Merci pour ces jolies photos de bébés tourtereaux.
    Nous avons aussi la chance d'avoir des tourterelles, pas farouches du tout, elles viennent sur la terrasse manger les restes de table. Nous aimons aussi les entendre roucouler.
    Bon week-end Pascale en compagnie des tourterelles..
    Josy

    Posté par Josy, 07 septembre 2012 à 23:36 | | Répondre
  • Un billet très instructif. Les photos sont magnifiques. Merci beaucoup.
    A bientôt

    Posté par Nadji, 08 septembre 2012 à 19:29 | | Répondre
  • très instructif en effet. J'ai aussi un couple de tourterelles dans mon "jardin de ville" (10m² de jardin avec un petit arbuste, et elles ont "osé" faire leur nid là malgré la promiscuité). Autant dire que je les vois bien. Par contre, je me demandais si justement il y avait des petits car je les ai vu faire leur nid début juillet, je suis parti en vacances du 10juillet au 25 juillet, et là, je ne vois pas de petits ... D'après vous, sont-ils déjà nés et plus grands ? ou les oeufs ont-ils malheureusement "cuits" à cause des grosses chaleurs (environ 38° à 40°) ?

    Posté par titou, 10 août 2015 à 10:58 | | Répondre
  • bonjour
    j ai une tourterelle qui a l air de nidifier depuis une bonne 10zaine de jours ce qui m inquiète elle est seule pas de male qui la rejoint le nid parait en effet tres fragile quelques brindilles seulement aujourd hui les étourneaux venaient tres près d elle .je les ai chassé de peur qu ils l attaquent .

    Posté par isodon, 29 juin 2017 à 17:54 | | Répondre
Nouveau commentaire